Architecte d’intérieur : quelle formation faut-il suivre ?

Architecte d’intérieur : quelle formation faut-il suivre ?

Au-delà d’être de simples techniciens, les architectes d’intérieur sont de véritables artisans. Spécialisés dans le design d’intérieur, ils prennent en charge la conception, et l’aménagement des espaces intérieurs.

Quelles sont les fonctions d’un architecte d’intérieur ?

L’architecture relève à la fois de la technique et de l’art. Raison pour laquelle, un architecte prend en main à la fois la conception et la réalisation. Dans certains cas, l’architecte d’intérieur est également appelée décoratrice d’intérieur.

Le rôle se résume en deux mots : concevoir et réaliser. Leur objectif est de pouvoir présenter un espace intérieur esthétique, confortable et pratique. Pour ce faire, les entrepreneurs sont appelés à travailler sur les volumes, les couleurs, le mobilier, les matériaux et les lumières.

Certaines contraintes vont peser sur les travaux d’intérieur. Il s’agit des contraintes techniques et des contraintes budgétaires que peuvent imposer les clients. D’ailleurs, chaque œuvre sera personnalisée suivant le design que demande le client. Le design est une question de goût. L’architecte conçoit le projet. Le projet est défini suivant les besoins et le goût de chaque client.

Parmi les fonctions principales de l’architecte intérieur, il va restructurer l’espace de travaux. Son objectif en ce faisant est de retravailler les différentes pièces, afin de faire ressortir le meilleur design.

Après avoir plus ou moins préparé le projet, il met en œuvre : restructurer, aménager, décorer et peut-être même, créer une nouvelle pièce.

Quel parcours suivre pour devenir architecte d’intérieur ?

Comme nous l’avons déjà précisé, le métier d’architecte est technique. À l’image de tous les métiers techniques, l’architecture va demander quelques formations pour devenir professionnel en la matière. Les architectes d’intérieur doivent être titulaires d’au moins le bac +4 ou +5. Ensuite, ils doivent également obtenir un diplôme délivré par une école reconnue par le Conseil Français des Architectes d’Intérieur ou CFAI.

Le parcours se déroule comme suit pour aboutir dans les métiers de l’architecture. En principe, un architecte est titulaire du bac général (qu’importe la série). Ensuite, il devra passer le BTS, Bacc +2 dans le domaine du design d’intérieur. Il peut également suivre une formation architecte d’intérieur pour obtenir un Diplôme des métiers de l’art : arts de l’habitat ou encore décoration en architecture.

Et enfin, après le Bac +2, l’architecte d’intérieur devra préparer l’un de ces diplômes :

  • Diplôme supérieur d’arts appliqués (DSSA) en architecture d’intérieur et création de modèles. Il ne faut pas oublier en effet que les architectes sont des créateurs et des concepteurs. Pour diriger au mieux leurs travaux, ils pourront choisir l’option architecture intérieure et environnement (Bac +4).
  • Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique ou DNSEP, qui certifie des connaissances des architectes en matière de design. Ce diplôme de Bac +5 est préparé dans une école, notamment l’École des Beaux Arts. Vous en trouverez dans les grandes villes, telles que Paris.
  • Diplôme d’architecte d’intérieur délivré par une école privée spécialisée.

De nombreuses écoles proposent le parcours d’architecture à Paris. D’ailleurs, Paris elle-même constitue une ville riche en architecture, et où la mode et le design sont particulièrement prisés. Si vous ne pouvez pas suivre des cours dans une école de Paris, vous pouvez demander à suivre le cursus en ligne. Certaines écoles de Paris en proposent également.

Combien gagne un architecte d’intérieur ?

Le salaire de l’architecte d’intérieur va dépendre essentiellement de l’envergure des travaux qui lui sont assignés. En effet, il ne peut demander le même prix pour des œuvres de simple aménagement et de création. La nature du projet joue énormément dans la définition des tarifs d’intervention. La rémunération varie également en fonction de la notoriété de l’architecte. Bien que faisant partie des métiers de l’art, la concurrence dans le domaine de l’architecture est assez rude.

En moyenne, les architectes d’intérieur gagnent en moyenne entre 28 000 et 37 000 € en un an. Des primes peuvent s’ajouter à la rémunération de base, en fonction du type de projet et du déroulement du projet. Par exemple, un architecte de Paris, obligé de se déplacer en dehors de Paris pour réaliser vos travaux, peut vous demander ce qu’on appelle une prime de panier.

La carrière d’architecte d’intérieur peut également être appelée à évoluer. Lorsque l’architecte a acquis plusieurs années d’expérience, il est possible de s’orienter vers une spécialisation. Cette spécialisation peut concerner une typologie particulière d’aménagement, ou la prise en charge d’un modèle particulier de bâtiment. Il est même possible d’envisager de travailler sur de la scénographie.

Par ailleurs, il faut savoir que les entrepreneurs ont deux options :

  • Travailler en entreprise, notamment dans un cabinet d’architecture en tant que salarié. Il bénéficiera à cet effet d’une stabilité de l’emploi et de la notoriété de son cabinet ;
  • Travailler pour son compte, et exercer à cet effet une profession libérale. L’avantage principal dans ce cas est de disposer de son temps comme bon lui semble et de déterminer ses techniques suivant sa propre conception.

Dans la même catégorie