Indemnités de chômage : dans quelle circonstances les toucher ?

Indemnités de chômage : dans quelle circonstances les toucher ?

Avec la crise que traverse le pays actuellement, de nombreux professionnels perdent leur emploi. Au chômage, ils ne risquent pas de reprendre rapidement leur ancien poste ni même de retrouver un nouveau poste. En attendant, le gouvernement leur propose ce qu’on appelle allocation d’aide au Retour à l’Emploi ou ARE. De quoi il s’agit et dans quelles conditions le toucher. Voici les détails.

Pourquoi touche-t-on des indemnités de chômage ?

Il existe plusieurs allocations en France et parmi celles-ci est l’allocation pour chômeurs. Il s’agit plus précisément de l’allocation d’aide au Retour à l’Emploi permettant aux demandeurs d’emploi de recevoir une indemnité aux chômeurs durant une période déterminée. Cette forme d’aide est versée par pôle emploi afin d’aider les salariés involontairement privés de leur poste actuel de bénéficier d’une indemnisation au chômage, plus précisément d’un salaire de remplacement. Mais il faut tout de même réunir certaines conditions. Il s’agit donc d’un salaire de remplacement d’un montant souvent fixé par l’assurance chômage. Il est donc utile de faire un calcul du montant et de déterminer également la durée de cette allocation. Toucher des indemnités chomage est un droit compte tenu du son contrat de travail. Les droits du travail font souvent l’objet de réforme mais pôle emploi informe souvent à ceux qui possèdent une assurance chômage les diverses modifications les plus importantes.

En général, lorsqu’on travaille en contrat CDI ou plus de 4 mois, c’est-à-dire 122 jours durant les 24 dernières moins, on pourra alors bénéficier de cette allocation. Il faut également savoir que plus on travaille plus longtemps, plus la durée de l’indemnisation sera longue également. Ainsi, le montant versé par pôle emploi est déterminé en fonction de la durée du travail effectif soit les 24 et sur les 36 derniers mois. Mais on a tout de même intérêt à renseigner la part salariale de Pib france salaire pour en savoir plus sur ce sujet.

Quel est le calcul des indemnités de chômage ?

Le calcul du montant d’allocations chômage est effectué par pôle emploi. Il se base généralement sur le salaire journalier de référence ou le SJR. Ce salaire journalier de référence est déterminé selon le salaire brut et les primes que le salarié a perçu durant les 12 derniers mois. Il existe tout de même deux façons de faire le calcul du montant d’allocations journalières. La première : 40,4 % du SJR et 12,05 euros et la deuxième est de 57 % de SJR. Pôle emploi prend en compte le pourcentage le plus élevé et c’est en fonction de cela qu’il fixera les indemnités d’allocation chômage journalière.

Si on veut avoir plus d’information, il faut consulter l’assurance chômage. Cette assurance donne toutes les informations possibles sur les allocations des chômeurs et sur les indemnités qu’ils peuvent toucher une fois qu’ils n’ont plus d’activité ainsi que sur la condition chomage. Celles-ci dépendent également d’autres conditions. Un salarié sans travail ne gagne pas plus de 75 % du SJR ni même moins de 57 % du SJR. Ainsi, si le temps de travail est inférieur à ce qui est stipulé dans le contrat sur la période de référence. L’aide au retour à l'emploi est donc de 29, 38 euros et ne doit pas être inférieur à ce montant sauf bien entendu si le temps de travail est inférieur à 35h.  Enfin, il convient aussi de préciser que l’allocation est plafonnée à 256, 96 euros brut par jour. Il convient enfin de noter que la durée d’indemnisation est beaucoup plus longue pour les salariés de plus de 50 ans. Les versements mensuels sont assurés par un organisme mais pas forcément par l’assurance chômage. Si on est bénéficiaire des allocations comprises dans le contrat de travail, il faut alors consulter le site de l’établissement public à caractère administratif régulièrement.

Dans quels cas peut-on toucher le chômage ?

Il faut tenir compte de certaines conditions pour toucher le chomage. Le demandeur d’emploi doit avoir travaillé au moins 6 mois au cours des 24 derniers mois. Il doit aussi s’inscrire à la liste des demandeurs d’emplois auprès de l’organisme chargé de l’indemnisation des chômeurs. Le chômeur doit être aussi à la recherche d’une opportunité de carrière et doit aussi avoir un âge inférieur à l’âge légal de la retraite. Enfin, pour toucher cette forme d’aide, il faut aussi résider sur le territoire français et non à l’étranger.

Ainsi, le calcul de l’indemnisation est important pour obtenir un bon profit.  Cependant, les droits chomage permettent simplement d’appuyer les chômeurs jusqu’à ce qu’ils intègrent une nouvelle société pour y travailler ou bien exercer une nouvelle activité. Le calcul de cette indemnisation est réalisé par un organisme responsable mais on peut également le faire en tenant compte de son temps d’exercice à un métier et du salaire perçu. Bref, une demande allocation chomage est indispensable si on veut être parmi les bénéficiaires. C’est une ouverture droit chomage permettant aux chômeurs d’être subventionné le temps qu’ils trouvent une activité professionnelle.

Dans la même catégorie